Appel à candidature pour le recrutement du secrétaire permanent de l'Organisation pour la Conservation de la Faune Sauvange en Afrique(OCFSA)

Le braconnage des grands mammifères dont les éléphants par des bandes organisées utilisant les armes de guerre n'est plus simplement un problème local et environnemental. Il touche les pays producteurs, ceux de transit et ceux de consommation. Il constitue une menace non seulement pour la survie des pachydermes mais également pour la paix et la sécurité des Etats, ainsi que les conditions de vie des populations riveraines des aires protégées. Des réseaux criminels internationaux contrôlent ce trafic et les bénéfices servent parfois à acheter des armes et à financer des conflits civils ou le terrorisme.

Pour réagir à cette criminalité, la Communauté internationale a organisé plusieurs rencontres des Chefs d'Etat dont la Table Ronde sur la lutte contre le braconnage d'éléphants et contre le trafic d'ivoire et d'autres espèces protégées organisée à Paris, en décembre 2013. Y faisant suite l'Union Africaine a adopté le 27 avril 2015 â Brazzaville la stratégie africaine pour la lutte contre le commerce illicite des produits de la faune et de la flore dont la mise en œuvre dans les Etats devrait se faire à travers les huit Communautés Economiques Régionales (CER) parmi lesquelles la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC).

Ainsi, les Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEEAC ont adopté la Décision N° 22/CEEAC/CCEG/XVI/15 du 25 mai 2015 portant approbation de la Déclaration des Ministres sur la Lutte Anti-braconnage en Afrique Centrale du 23 mars 2013. En référence à cette décision des Chefs d'Etat, et tenant compte de l'absence d'une organisation africaine et sous régionale compétente en la matière, la Conférence des Ministres de la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC), organisée en juin 2015 à Yaoundé au Cameroun, a décidé de la redynamisation de l'Organisation pour la Conservation de la Faune Sauvage en Afrique (OCFSA) créée en 1984 à Karthoum au Soudan.

Dans le cadre de cette redynamisation, la Présidence en Exercice de l'OCFSA procède actuellement, avec lappui technique de la CEEAC et de la COMIFAC, au recrutement du Secrétaire Permanent. Le dossier complet est à télécharger sur les sites suivants www.ceeac-eccas.org, www.comifac.org, www.pfbc-cbfp.org, www.afdb.org, www.au.org, www.UNjobs.or, www.reliefweb.mt/jobs , et www.unep.org.

Les dossiers de candidature doivent être déposés ou envoyés, sous plis fermé, ne portant aucune mention du candidat ou ses contacts, au service courrier du Ministère des Forêts et de la Faune de la République du Cameroun, BP 34430 Yaoundé, Cameroun, avec la mention unique sur l'enveloppe: «Candidature au poste de Secrétaire Permanent de l'OCFSA » au plus tard le 22 Juin 2016 à 15h30mn.
Seuls les candidats retenus pour passer le test de recrutement seront contactés.

Télécharger l'appel à candidature (pdf 1Mo)

Type d'opportunité: 

Période de disponibilité: 

30 mai 2016 - 12:05 to 22 juin 2016 - 03:06

fichiers joints: