Ateliers de concertation des coordonnateurs nationaux COMIFAC et d’échanges sur le diagnostic et la structure du plan de convergence

Organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui du projet GIZ d’appui à la COMIFAC et de la coopération japonaise (JICA),  l’atelier de concertation des coordonnateurs nationaux COMIFAC s’est tenu, du 14 au 16 2013, à  Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Cet atelier auquel ont pris part deux représentants de chaque coordination nationale des  pays membres de la COMIFAC avait pour objectif la mise en place d’une véritable dynamique d’échanges entre les Coordonateurs Nationaux COMIFAC (CNC) et le Secrétariat Exécutif, à partir d’une vision consolidée de leur mission et leur maitrise des outils de programmation et de suivi.

La cérémonie d’ouverture  a été présidée par Monsieur Alain BUSSY WASO, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Environnement, de la Conservation de la Nature et Tourisme de la RDC, représentant le ministre  empêché.  Dans son mot de circonstance,  il a salué l’initiative de la COMIFAC d’avoir choisi Kinshasa comme ville devant abriter les assises de l’atelier de concertation  des CNC. Conscient du rôle des CNC dans la représentation de l’institution au niveau national, et dans la mise en œuvre du plan de convergence, le Représentant du Ministre s’est dit optimiste quant aux résultats qui sortiront de ces échanges et lesquels devront être comme un  des leviers majeurs de l’atteinte des objectifs du Traité de la COMIFAC. 
 
L’allocution de Monsieur  Alain BUSSY WASO a été précédée par celle de Monsieur Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC. Remerciant le gouvernement congolais de l’accueil chaleureux réservé aux différentes délégations,  le Secrétaire Exécutif,  après avoir rappelé les objectifs de l’atelier, s’est réjoui des avancées et de la qualité des cadres de planification des CNC. Ce genre de réunion annuelle, devenue traditionnelle pour le Secrétariat Exécutif fait partie des activités significatives dans l’atteinte des objectifs. A ce titre, Mr Mbitikon a déclaré : « C’est pourquoi nous nous devons au cours de nos travaux qui démarrent ce jour, de relever un autre défi, celui de poursuivre nos efforts pour l’atteinte de notre objectif commun pour l’année 2013. Plus particulièrement, il s’agira notamment de la mobilisation des moyens nécessaires devant permettre aux coordinations Nationales d’être véritablement opérationnelles et d’assurer la mise en œuvre de leurs plans de travail annuel basés sur la nouvelle approche de gestion axée sur les résultats. C’est d’ailleurs pour cette raison que se tiendra juste après cet atelier et dans cette même salle, la réunion technique de révision du plan de convergence, réunion au cours de laquelle, où il sera question d’examiner les outils méthodologiques et la structure du futur plan de convergence révisé ».
 
Au cours de trois jours des travaux, les coordonnateurs nationaux se sont penchés sur la détermination des éléments de stratégie de plaidoyer pour la mobilisation des ressources ; le diagnostic de la capacité des CNC à mettre en œuvre la stratégie de plaidoyer ; le plaidoyer commun pour la mobilisation des ressources, et enfin sur l’actualisation du plan de renforcement des capacités des CNC en 2014.
Au terme de la réunion,  les participant ont formulé des recommandations à l’endroit du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC (i) d’effectuer des missions auprès des autorités en charge des forêts et de l’environnement pour expliquer le processus COMIFAC lorsqu’un changement est opéré à la tête du ministère ; (ii) de poursuivre le plaidoyer auprès du Conseil des Ministres en vue du financement des CNC par le budget national et de préparer un dossier à présenter au prochain Sommet des Chefs d’Etat relatif au financement de la COMIFAC en vue de la mise en œuvre du Plan de convergence. Aux coordonnateurs nationaux, il leur a été recommandé de poursuivre l’actualisation du tableau de bord de la mise en œuvre de la feuille de route 2013 et finaliser le PTA 2014 budgétisé ; et de poursuivre  le plaidoyer auprès des autorités nationales pour le payement et/ou l’apurement des arriérés de contributions égalitaires, ainsi que l’inscription du budget des PTA au budget national.
 
Outre l’atelier de concertation des CNC,  les coordonnateurs ont enchaîné du 17 au 18 octobre avec un deuxième atelier consacré au diagnostic et la structure du Plan de Convergence révisé. Ce deuxième atelier avait pour objectifs, entre autres, de recenser les thématiques prioritaires et émergentes dans le secteur forêts et environnement de la sous-région ; d’examiner et valider le rapport diagnostic de l’utilisation actuelle et potentielle du Plan de Convergence ; d’examiner la structure du futur Plan de Convergence.
 
Durant deux jours d’intenses échanges, les participants ont fait le diagnostic de l’utilisation du Plan de Convergence ; discuté de la structure future du Plan de Convergence, des étapes de révision du Plan de Convergence et de la feuille de route des CNC. A cet effet,  les Axes 3, 7 et 8 ont été renforcés par de nouvelles propositions de sous-thématiques, notamment les industries extractives (Axe3);  l’approche genre et peuples autochtones (Axe 7) ;  les épidémies VIH/SIDA  (Axe 8). 
 
Ce processus tel qu’engagé,  place  les Coordonnateurs nationaux  au centre  de cette révision du Plan de Convergence. Ce positionnement  a été réaffirmé  par le  Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC,   M. Martin Tadoum qui,  dans son mot de clôture, n’a pas caché sa satisfaction quant à l’esprit qui a prévalu dans les débats durant le déroulement des travaux. Il a encouragé les CNC de piloter au niveau national le processus de révision du PC. « Nous souhaitons que  les CNC prennent en main la COMIFAC au niveau de leur pays, afin de garantir cette appropriation du Plan de Convergence révisé  que nous voulons tous » a-t-il souligné.
 

Rappelons que la révision du Plan de Convergence  fait suite à la volonté des Ministres de la CEEAC/COMIFAC, réunie en session extraordinaire en avril 2010 à Brazzaville, au Congo, qui avait instruit le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC à mobiliser l’expertise et les appuis financiers nécessaires pour conduire à terme la révision dudit Plan de Convergence en y intégrant les nouvelles thématiques prioritaires émergentes.

Projet: 

Pays: 

Thèmes: 

Focus mensuel: 

0

Communiqués de Presse: