Composantes Projet REDD+

Composante 1 : Amélioration des connaissances et de la coordination de la REDD+ dans le bassin du Congo

Cette composante appuiera, améliorera et accélèrera l’acquisition de connaissances et la coordination régionales de la REDD+ par : i) le renforcement du dialogue régional sur la REDD+ dans l’ensemble des pays du bassin du Congo, avec un accent particulier sur l’apprentissage et l’échange des connaissances entre les niveaux politique et technique ; ii) la promotion de la participation inclusive et de la représentation des groupes de parties prenantes dans les discussions politiques et stratégiques au niveau régional ; et iii) la satisfaction des besoins de renforcement des capacités supplémentaires requises pour maintenir la cohésion régionale


Composante 2 : Renforcement des capacités techniques de mesure et de suivi des stocks de carbone dans les forêts du bassin du Congo

Cette composante portera sur : i) l’établissement d’un partenariat scientifique pour la mesure et la surveillance du carbone forestier ; et ii) l’élaboration d’équations allométriques spécifiques pour les forêts du bassin du Congo afin de permettre aux pays de déclarer avec précision l’évolution des stocks de carbone forestier en vue d’un futur système d’incitations financières basé sur les résultats, destiné à la REDD+. D’autres aspects de la surveillance, de l’établissement des rapports et de la vérification (MNV) bénéficieront de l’appui d’autres partenaires (ex : le FFBC géré par la BAD, l’AFD) avec lesquels le projet travaillera en étroite collaboration.

Composante 3 : Intégration du concept REDD+ dans les projets GDF

Cette composante vise à accroître la capacité des promoteurs de projets REDD+ à travers des échanges d’information ainsi que l’élaboration de méthodologies et de directives techniques pour la préparation et la mise en œuvre de projets REDD+.


Composante 4 : Gestion de projet

Cette composante soutiendra la mise en œuvre, le suivi et évaluation régulier du projet, et garantira la redevabilité globale de la Banque en matière de production des rapports, d’aspects fiduciaires et d’audit.