Les Coordinations nationales COMIFAC se concertent à Douala

Mener les réflexions sur l’ancrage institutionnel  des CNC, ainsi que l’adéquation entre les missions, la structuration et les moyens de mise en œuvre des activités ;  favoriser les échanges d’information entre le Secrétariat Exécutif et les Coordinations Nationales COMIFAC, faciliter le processus d’établissement de la situation de référence de la MEO du Plan de Convergence,  partager l’information avec plus de transparence dans le processus de recrutement des consultants internationaux et régionaux, telles sont les grandes recommandations issues du 5ème atelier de concertation des coordinations nationales COMIFAC tenu à Douala du 02 au 05 novembre 2015, à Douala (Cameroun). Organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, avec l’appui financier de la GIZ, cet  atelier auquel a  pris part une vingtaine de participants, en particulier les Coordonnateurs Nationaux  COMIFAC et leurs Adjoints, avait pour objectif  principal de consolider les acquis des Coordinations Nationales COMIFAC dans la réalisation de leur mission à travers un meilleur ancrage aux missions assignées à la COMIFAC et de consolider leurs acquis en matière de suivi du Plan de Convergence.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par M. Etienne MASUMBUKO, Directeur Administratif et financier (DAF) de la COMIFAC, en présence de la Représentante de la GIZ. Prenant la parole au nom de M. Raymond MBITIKON, le Secrétaire Exécutif empêché, le  DAF de la COMIFAC a rappelé les efforts déjà consentis par les Coordinations Nationales COMIFAC (CNC) dans le cadre de leurs missions, avant de souligner les différents défis auxquels est confronté la COMIFAC. Il a  souligné la nécessité de poursuivre les efforts dans la réalisation des grands chantiers en cours au sein de la COMIFAC tant au niveau national que sous-régional en vue d’atteindre les objectifs du Plan de Convergence 2. « Parmi ces chantiers prioritaires,  nous aurons au cours de nos travaux à nous imprégner du processus d’établissement de la situation de référence des indicateurs du Plan de Convergence 2 lancé en septembre dernier par le Secrétariat Exécutif  de la COMIFAC. Ce processus qui couvre dans sa première phase six pays  de la COMIFAC, à savoir : le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, La RDC et le Tchad, vise à terme à apprécier les tendances évolutives des changements observés et les impacts générés et relatifs aux interventions préconisées dans le cadre du Plan de Convergence 2 » a-t-il indiqué.

Les CNC se sont penchées durant quatre jours  sur  l’état d’avancement de la mise en œuvre de leurs PTA 2015 à travers le suivi du tableau de bord ;  la mise en œuvre des recommandations de l’atelier de concertation des CNC tenu en novembre 2014 ; la finalisation de l’élaboration des PTA 2016 sur la base du Plan d’action biennal 2015-2016 ; et l’échanges sur quelques chantiers prioritaires de la COMIFAC. Le point relatif aux recommandations du 4ème atelier a suscité des commentaires, notamment sur le plaidoyer au niveau du Conseil des Ministres et auprès des  partenaires nationaux. Ce point exige des changements de stratégies d’autant plus que la plupart des pays de l’espace COMIFAC ont réduit leurs budgets nationaux au niveau des Ministères. Aussi, certains CNC ont déclaré que mener des actions de plaidoyer auprès des partenaires n’est pas toujours une activité aisée et facile. Au terme des travaux de l’atelier, les Coordinations Nationales, outre les recommandations formulées, ont élaboré une feuille de route sur les actions de plaidoyer pour la mobilisation des financements, un plan de travail annuel 2016 basé sur les activités relatives aux chantiers prioritaires, notamment la vulgarisation du PC2 au niveau national, l’opérationnalisation du système de suivi-évaluation, et l’internalisation des directives sous-régionales,etc.

Dans son mot de clôture,  le DAF de la COMIFAC s’est dit satisfait de l’atmosphère très convivial qui a prévalu durant les travaux de l’atelier,  il a encouragé les CNC de tout mettre en œuvre pour  exécuter les activités prévues dans leur plan de travail.

Image: 

Focus mensuel: 

0

Communiqués de Presse: