Les interventions du PPECF

Une intervention consiste en un ensemble d'actions (souvent interdépendantes) que le Programme finance au bénéfice d'un acteur de la certification. L’intervention est adaptée selon le profil de l'acteur, son expérience et, s’agissant des entreprises, de son niveau d'avancement vers la certification.
 

Types d'interventions du PPECF

A ce jour, les interventions du Programme  peuvent être regroupées en trois volets :

  1. Appui à la mise en place d’un cadre propice à la certification
    • promotion du standard FSC dans le bassin du Congo ;
    • promotion du standard PE(A)FC dans le bassin du Congo ;
    • développement d’un argumentaire « coûts-bénéfices » de la certification ;
    • reconnaissance légale des certifications OLB, TLTV, FSCC (article 3.3  Journal officiel de l’Union européenne (L92/177) ;
    • stratégie de réponse des pays du bassin du Congo vis-à-vis du Règlement bois européen ;
    • appui au plan de convergence de la COMIFAC ;
    • feuille de route des approches  HVC (nationales et régionales);
    • promotion d’une fiscalité incitative pour les modes d’exploitations certifiés ;
    • valorisation des bois tropicaux certifiés sur les marchés européens.
       
  1. Amélioration de la qualité de l’exploitation industrielle
    • audits à blanc ;
    • appui à la résolution de demandes d’actions correctives ;
    • soutien aux plans d’actions  des entreprises vers la certification (vérifiée tierce partie) 
    •  techniques d’exploitation forestière à faible impact;
    • renforcement  des  capacités des cellules  d'aménagements ;
    • cartographies participatives & CLIP ;
    • techniques de lutte antiérosive ;
    • mise  en œuvre d'approches HVC ;
    • amélioration des conditions de vie des bases-vies ;
    • lutte  VIH/SIDA  et prévention des risques sur les chantiers ;
    • suivi phénologique ;
    • suivi évaluation & audit  interne ;
    • lutte anti braconnage et monitoring de la biodiversité ;
    • coaching vers la certification de légalité et de durabilité ;
    • tests de nouvelles technologies 
    • monitoring des UFA par imageries satellitaires ;
    • géo-référencement par le compas électronique ;
    • tracking des grumiers et audio-surveillance des sites sensibles ;
    • développements d’outils logiciels.
       
  1. Renforcement de la communication sur l’exploitation durable industrielle
    • renforcement des outils de sensibilisation à la certification forestière et à la gestion durable :
    • campagne itinérante de projections cinématographiques  sur les sites forestiers ;
    • soutien aux radios locales ;
    • études comparées des modes de gestion forestière et diffusion des résultats auprès des acteurs ;
    • promotion des bois tropicaux certifiés sur les marchés européens.

 

Résultats attendus

Les principaux résultats attendus du Programme d’ici la fin du Programme sont :

  1. un million et demi d’hectares supplémentaires de forêts sont engagés vers la certification (légalité/traçabilité-FSC);
  2. 90% des entreprises certifiées sont en mesure de maintenir leur certification  FSC ;
  3. 75% des plans de développements comprend un chapitre spécifique « peuples autochtones »;
  4. les  conditions de vie socio-économiques sont améliorées et les revenus sont en augmentation.

Pour plus d'informations >>