Ouverture solennelle du Congrès mondial de la Nature de l’UICN : La COMIFAC, ses partenaires et les membres de l’UICN en Afrique Centrale présents

Le Congrès mondial de la nature de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) s’est ouvert ce Jeudi 1er Septembre 2016, avec près de 10000 participants, au Centre de Conférence de la prestigieuse île de Honolulu dans l’Etat d’Hawaii aux Etats Unis d’Amérique.  Pendant une dizaine de jours, les participants de divers rangs, venus de 190 pays de planète partageront leurs expériences et débattrons sur le thème : « La planète à la croisée des chemins ». La COMIFAC, ses partenaires et les membres de l’UICN en Afrique Centrale sont venus nombreux présenter les initiatives du Bassin du Congo en matière de Conservation et de gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo.

Au total une quarantaine d’experts font partie de la délégation  conduite par Mr. Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC. Les experts de la délégation du Bassin du Congo étaient des représentants des Institutions nationales ou régionales membres de l’UICN (RAPAC, ICCN, CEW, CARFAD,etc.) , des initiatives, programmes ou projets (PACEBCo, PREREDD, OFAC, BIOPAMA, etc.) , du PFBC, du Programme Régional Forêt pour l’Afrique Centrale et Occidentale de l’UICN , et du Programme Cameroun de l’UICN .   La présence de la COMIFAC au Congrès est également marquée par un Pavillon imposant « COMIFAC – CONGO BASIN INITIATIVES) érigé au  Centre des expositions.

La participation de la COMIFAC au Congrès mondial de la Nature de l’UICN a ainsi été possible grâce aux appuis techniques et financiers du Programme Régional Forêt de l’UICN-PACO, l’Agence Française de Développement (AFD), la Facilité pour l’Environnement Mondiale (FEM)/Banque Mondiale à travers le Programme Régional REDD (PREREDD), l’Union Européenne à travers le Projet d’appui à l’OFAC, le RAPAC et le PFBC, la Banque Africaine de Développement(BAD) à travers le Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes du Bassin du Congo (PACEBCo).   

Dans son adresse de bienvenue, la Gouverneur de l’Etat d’Hawaii déclaré que « l’île est un microcosme de la planète terre » et annoncé l’Initiative Durabilité d’Hawaii ». Dans son discours de circonstance, le Président de la République de Palau,  S.E. Tommy E. Remengesau, Jr., a partagé ses réflexions sur la façon dont tous doivent travailler ensemble pour trouver des solutions aux problèmes auxquels sont confrontés nos océans, le climat et l'environnement. Il a salué la Décision du Président des Etats Unis S.E.  Barack OBAMA, d’étendre à 1,507 millions de Km2, la superficie du Sanctuaire côtier et Marin « Papahānaumokuākea Marine National Monument », c'est-à-dire plus de 4 fois sa superficie initiale. Le Directeur Exécutif du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), pour sa part, a présenté les félicitations et le soutien du Secrétaire Général de l’ONU pour la tenue de ce congrès, et a tenu à rappeler que : « pas de tâche  trop grande si nous agissons ensemble ».  Le Président de l’UICN a enfin déclaré dans son allocution que « ce Congrès mondial de la nature a pour ambition  de faire passer l’Accord historique de Paris sur le Climat en actions concrètes ». Cette cérémonie d’ouverture a été riche en couleurs et en prestations culturelles du terroir.

 Il faut noter par ailleurs que le 31 Août 2016, veille de l’ouverture du Congrès, le Président américain Barack OBAMA a souligné l'urgence de la lutte contre le changement climatique dans un discours prononcé devant les dirigeants du Pacifique,  à l'Université d'East-West Center de Hawaii, son Etat d’origine.

Le Panel de la Cérémonie d'ouverture du Congrès - Centre de Conférence - Honolulu

 

Image: 

Projet: 

Pays: 

Thèmes: 

Focus mensuel: 

0

Communiqués de Presse: 

Joindre fichier: