Projet Approche harmonisée à la gestion durable des forêts de production

Description du projet

Le Fonds pour l’Environnement Mondial apporte un appui pour la mise en œuvre du projet intitulé « Une approche régionale harmonisée à la gestion durable des forêts de production dans le Bassin du Congo ».  Ce projet à vocation sous-régionale vient en appui à la mise en œuvre du Plan de convergence de la COMIFAC;  il comprend toutefois des activités pilotes dans trois pays particuliers de la sous-région, à savoir la République Centrafricaine, la Guinée-Équatoriale et la République du Congo.

Le but du projet est de « renforcer la gestion durable des écosystèmes forestiers du Bassin du Congo comme contribution à la conservation de la biodiversité mondiale et aux services éco-systémiques afin de maintenir une base solide pour le développement durable de la région ». 

L'objectif du projet est de « promouvoir une approche régionale harmonisée à la gestion durable des forêts de production dans le Bassin du Congo en vue de réduire les impacts de l’exploitation forestière sur les forêts et les écosystèmes ».

Le projet a cinq grands résultats attendus er des produits attendus.  Il s’agit de :

  • Résultat 1: Une approche harmonisée pour lutter contre l’exploitation forestière illégale dans les pays du bassin du Congo
  1. Produit 1.1 :   Document de stratégie de la COMIFAC sur une approche régionale harmonisée à la gestion durable des forêts de production
  2. Produit 1.2:    Définition adoptés au niveau régional et production d’un document de stratégie forestière  pour le secteur informel et illégal
  3. Produit 1.3:    Méthodologie sous-régional harmonisé pour surveiller l'exploitation forestière illégale
  4. Produit 1.4:    Un système pilote régional de gestion de l’information forestière (SIGIF) et de traçabilité des bois
  • Résultat attendu 2: Incitations techniques et financières à long terme pour conserver la biodiversité dans le bassin du Congo par la formation, la transformation poussée et des mécanismes de financement durables tels que les paiements pour les services environnementaux,  le financement carbone etc.
  1. Produit 2.1 :   Sensibiliser et former les opérateurs du secteur informelle/ communautaire sur les atouts de la GDF
  2. Produit 2.2:    Accroitre les rendements matière en encourageant la 2ième et 3ième transformation par des formations spécialisées en confection des produits finis de façon à réduire la pression sur l’exploitation forestière
  3. Produit 2.3:    Développer et harmoniser un manuel de procédures pour la vérification de la légalité et la certification de gestion durable dans les différents pays de la sous région
  4. Produit 2.4 : Créer un pool d’auditeurs proportionnels à projection de la surface forestière à certifier
  5. Produit 2.5: Harmoniser et partager les leçons apprises à partir des expériences des projets pilotes (Congo, RCA et GE) à travers des forums et ateliers de négociations du FLEGT et REDD dans la sous région
  6. Produit 2.6: Études économique, environnementale et sociale des coûts et des bénéfices des différents scénarios de régime fiscal visant à encourager la mise en œuvre des principes de la GDF et des plans d’utilisation des terres pour la  REDD
  • Résultat attendu 3: Réguler les conditions de gouvernance de façon à permettre  une participation équitable et de partage des avantages tirés de la forêt entre tous les acteurs
  1. Produit attendu 3.1 :  Standardisation d’un programme de diffusion sur la participation locale, la gouvernance et la représentation à l’égard de la GDF, REDD et conservation de la biodiversité dans les forêts de production
  2. Produit attendu 3.2:   Analyse et recommandations au niveau sous-régional concernant les droits fonciers et la problématique d’accès à la ressource sachant qu’elles se rapportent au partages des bénéfices issus des concessions forestières et la REDD
  3. Produit attendu 3.3: Programmation des renforcements des capacités et principes stratégiques tant nationaux que sous-régionaux approuvé par les États et les OSC pour la promotion de la gouvernance améliorée par les modèles de GDF et REDD
  4. Produit attendu 3.4: Modèles reproductibles au niveau régional pour la collaboration multipartite dans la conception et la mise en œuvre du processus REDD, FLEGT, GDF et certification    
  5. Produit attendu 3.5: Méthodologie de surveillance de l’exploitation illégale, du S&E, la gestion adaptative et le partage des expériences
  • Résultat attendu 4: Suivi et évaluation, gestion adaptative et partage d'expérience

Ce résultat se traduira par trois (3) produits attendus.

  1. Produit attendu 4.1:   Système de suivi et évaluation (S&E)
  2. Produit attendu 4.2: Mécanismes de standardisation y compris les méthodes de surveillance de l’exploitation illégale
  3. Produit attendu 4.3:   Système de partage de l'expérience
  • Résultat attendu 5: Mise en œuvre du projet satisfaisant, conduisant à la réalisation intégrale et rapide des objectifs du projet
  1. Produit attendu 5.1:   Système de coaching du personnel, de supervision et de reporting
  2. Produit attendu 5.2 :  Système de suivi financier

Etat d’avancement du projet

  • Le lancement de deux études à savoir : Production d’un glossaire/lexique des termes forestiers en Afrique Centrale et élaboration de la stratégie de lutte contre l’exploitation illégale dans le bassin du Congo ;
  • La finalisation de la version provisoire du document de stratégie sous-régionale pour la gestion durable des forêts ;
  • La mise en place du système de suivi-évaluation du projet ;
  • Les formations des auditeurs en certification forestière au Cameroun et au Congo ;
  • En RCA : la contribution au processus de réforme foncière, la préparation des campagnes de sensibilisation des communautés sur la REDD+, les APV/FLEGT et la gestion durable des forêts ;
  • Au Congo : l’appui apporté à l’unité de menuiserie au sein du collège CETM par la réalisation des travaux de réhabilitation du CETM; la formation de dix-huit auditeurs forestiers en juin 2013 à Brazzaville ; l’organisation d’une Réunion à Pointe Noire avec l'association des menuisiers du Congo (AMC) et l’évaluation de la réhabilitation de l'atelier de menuiserie du CETM ;
  • En Guinée Équatoriale : l’organisation d’une réunion de réflexion pour l’amélioration du cadre juridique de la gestion forestière, des sessions de sensibilisation et de renforcement des capacités sur la REDD+, le FLEGT et la certification forestière ; La traduction du R-PIN du pays en Espagnol ; l’Audit financier 2012-2013 de la composante Guinée Equatoriale effectué ; la tournée effectuée auprès des entreprises forestières en vue de constituer une base de données sur les titres et préparer les réunions de sensibilisation sur le FLEGT.