Promotion durable du bien-être des populations

 

Elle est dotée d’une enveloppe budgétaire de 7,10 millions d’UC. Elle concerne surtout la mise en œuvre du Fonds de développement local (FDL) pour lequel la SNV et six opérateurs de proximité dans les paysages ont été recrutés. Le FDL finance les activités alternatives à la dégradation des écosystèmes du bassin du Congo (microprojets).

Les activités préparatoires à la mise en place du FDL sont achevées ; un premier appel à projets a été lancé en mai 2013 et clôturé le 31 juillet 2013 ; plus de 3200 dossiers de demandes de financement ont été reçus à travers les 6 paysages et les comités de sélection sont à pied d’œuvre. La demande de paiement de l’avance de démarrage des microprojets du FDL est en cours de préparation. Les avis de non objection de la BAD ont été obtenus pour l’élaboration des plans de développement local dans les paysages Maiko-Tayna-Kahuzi-Biega, Maringa-Lopori- Wamba et Virunga.