À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

C'est l'équivalent de 118 pointes d'ivoires, donc 59 éléphants tués. Le trafiquant venant du Gabon, par route a savamment dissimulé la marchandise frauduleuse dans une camionnette. Il a été interpellé par les éléments de la douane camerounaise, et mis à la disposition de la Compagnie de gendarmerie d'Ambam, pour des enquêtes plus approfondies sur ce réseau de trafiquants.
Il s'agit là de la plus grande saisie jamais réalisée dans cette zone dite des trois Frontières, entre le Cameroun, le Gabon et la Guinée Équatoriale. Une victoire dans la lutte contre la contrebande et les trafics illicites.
En 2017, plus de 600 éléphants ont été tués dans la localité de Ngoyla (région de l’Est Cameroun). Ce sont des chiffres publiés par le Fonds mondial pour la Nature (WWF) qui informait également que cette zone « avait la plus grande population d’éléphants de forêt au Cameroun. L’inventaire que nous avons mené en 2015 relève qu’en moins de dix ans, 75% de ces pachydermes ont disparu ».