À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Le tribunal de Ouesso, dans la Sangha, a condamné fin août à 30 ans de prison ferme un braconnier récidiviste originaire de la République démocratique du Congo (RDC) reconnu coupable de l'abattage de plusieurs éléphants, une espèce intégralement protégée, dans un parc du Nord-Congo.

Une décision de justice saluée par les défenseurs de l'environnement qui réclament plus de sanctions à toutes les échelles du braconnage.

Gérard Mombanza Mombembo, âgé de 35 ans, surnommé « le boucher de Nouabalé-Ndoki », du nom du parc national où il sévissait n'a pas été condamné pour braconnage seulement, comme l'explique Maixent Agnimbat Emeka, du Forum pour la gouvernance et les droits de l'homme (FGDH), une ONG qui travaille pour une gestion plus responsable des ressources forestières.