À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Congrès mondial de la nature de l’UICN

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Marseille, France, 09/09/2021

Les expositions au Congrès Mondial de la Nature de l’UICN se sont achevées à 20h00. Le stand « COMIFAC-CONGO BASIN INITIATIVES » n'a pourtant pas desempli durant tout le congrès.

En effet, les congressistes et les media, toujours émerveillés par l’éclat du Stand, la justesse des messages véhiculés et les présentations faites par l’équipe des exposants, n’arrêtaient pas de défiler.

A titre d’exemple, deux étudiants de la faculté des sciences écologiques de l’Université de Montpelier venus visiter le stand ce même jour, ont eu de la peine à repartir, tant ils étaient captivés par les explications et réponses données à leurs multiples questions qui portaient sur différents sujets : le potentiel biodiversité/Climat du Bassin du Congo et son importance capitale pour la survie de l’humanité, les missions et l’expertise de la COMIFAC dans la conservation et la gestion de ce bien commun de l’humanité qu’est le Bassin du Congo . Ils ont d’ailleurs exprimé le désir de venir effectuer un stage académique ou professionnel à la COMIFAC, si l’occasion leur était donnée, afin de mieux comprendre, au contact de la réalité de terrain, tous les contours et enjeux liés à la problématique de la Conservation et de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, en particulier en ce qui concerne les aires protégées et les concessions forestières.

Pour ce qui est des media, le stand a reçu la visite de Mr Gianfranco NIEDDA, homme d’affaires, auteur et éditeur, membre de l’Organisation Mondiale de la Presse Périodique (OMPP). Il a été très impressionné par les efforts consentis par la COMIFAC, ses pays membres et partenaires pour la préservation du Bassin du Congo qu’il connait un peu. Il n’a pas manqué d’exprimer ses préoccupations quant à la mobilisation effective par la Communauté Internationale des moyens nécessaires, et indispensables pour sauver et protéger efficacement le Bassin du Congo, pour nos générations actuelles et celles à venir. Auteur du livre « LE REQUIEM DU DIESEL », il a tenu à offrir gracieusement et dédicacer un exemplaire à l’équipe des exposants présents sur le stand. Il a par ailleurs, informé sur son projet de développement d’un système de purification de l’air, comme contribution à la lutte contre la pandémie du COVID-19.

L’on ne saurait s’abstenir de mentionner en particulier, la présence quasi permanente de Radio TER, Télécongo et Afrique Environnement Plus qui ont fait du stand COMIFAC, leur base arrière, pour la réalisation de leurs activités de couverture médiatique des activités du Congrès.

En fin de journée, TéléCongo et Afrique Environnement plus ont co-réalisé une interview avec l’équipe des exposants du Stand « COMIFAC – CONGO BASIN INITIATIVES », pour faire le bilan des activités menées au cours du Congrès.