À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

New-York-Etats-Unis, 6-10 Mai 2019- Les travaux de la quatorzième session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) se sont achevés sur la proposition d’ouvrir un bureau du Réseau mondial de facilitation du financement forestier à Beijing, dont les coûts de fonctionnement seraient entièrement pris en charge par la Chine.

 

La rencontre qui était centrée sur les aspects techniques de la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les forêts (2017-2030) était présidée par était présidée par M. Boris Greguška, de la Slovaquie

La délégation de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale conduite par Monsieur Raymond Ndomba Ngoye, Secrétaire Exécutif de ladite institution a organisé un événement parallèle sous le thème: “ Les expériences de la mise en oeuvre des Contribution Déterminées Nationale (CDN) en Afrique Centrale et la contribution du Plan de convergence de la COMIFAC à la mise en oeuvre du Plan stratégique des Nations sur les forêts”. Monsieur Raymond Ndomba Ngoye, dans son intervention, a rappelé l’importance des forêts du Bassin du Congo pour le développement durable et de l’impact que peuvent avoir la dégradation des forêts et la déforestation sur les émissions de gaz à effet de serre. Il a insisté sur la nécessité de leur gestion durable et d’un financement adéquat pour garantir l’avenir des générations futures.

 

 À une époque où la planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an, le Président de la session a émis le souhait que les travaux du FNUF soient beaucoup plus visibles. Comme l’a souligné le Président de cette session, M. Boris Greguška (Slovaquie), il va falloir encore plus de « coopération » et de « communication » pour faire résonner les messages du FNUF et rendre son travail beaucoup plus visible non seulement au sein des Nations Unies, mais aussi en dehors.

Rappelons que les forêts couvrent actuellement plus de 30% de la surface terrestre.  Environ 1,6 milliard de personnes, soit 25% de la population mondiale -dont 70 millions d’autochtones-, en dépendent pour vivre. 

Louisette Sylvie Ngo Yebel épse Founga

Experte communication COMIFAC20190506 134153 Copier

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles