À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Conférence de Bonn de 2017 sur le climat est une conférence sur le réchauffement climatique qui s’est ouverte le 06 novembre  à Bonn en  Allemagne. Elle est la 23e des conférences annuelles (COP23) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. La COP23, organisée par les îles Fidji (mais tenue à Bonn pour des raisons logistiques).

 

ouverture cop23La COMIFAC participe à la CdP 23 de Bonn et y mène une série d’activités pour assurer sa visibilité et le rayonnement de la sous-région à cet important évènement. Un stand de 100mpour les expositions/organisations d’évènements parallèles intitulé « pavillon COMIFAC D03 situé à Bonn Zone)  et un espace bureau de 50 ma été réservé pour les officiels de la sous-région intitule D 506 situé à Bula 3.

 Les consultants et experts de la société FOKABS appuient les experts sous régionaux et les points focaux de la sous-région dans les différentes négociations journalières qui se déroulent durant cette conférence.

AFRICA DAY -- SESSION PRESIDENTIELLE

 Président Denis Sassou NGUESSOU : Président de la Commission climat
des pays du bassin de Congo

L’Afrique est le continent qui pollue moins mais qui subit plus les effets néfastes du changement climatique pour que l’Afrique puisse atteindre ses objectifs il est important que l’Afrique doit parler d’une seule voix, cet appel est lancé depuis Cancún, Varsovie, Paris et Marrakech afin que l’Afrique prend ses responsabilités et parler d’une seule voix vis-à-vis des questions liées au changement climatique.

Lors de la COP22 à Marrakech des commissions ont été misent place pour rendre effective les engagements pris par les pays africains :


1- Une commission climat des pays du sahel présidée par le Niger
2 – Une commission climat des pays insulaires présidée par la République des Seychelles
3 – Une commission climat des pays du bassin de Congo présidée pour le Congo Brazzaville

Après Marrakech les pays du bassin de Congo ont décidé de mettre en place  un dénommé   fond bleu afin de gérer les questions liées à la lutte contre le changement climatique au sein du bassin car après l’Amazonie le bassin du Congo constitue le deuxième poumon du monde. Un soutien de la communauté internationale pourra permettre aux pays du bassin de Congo de réaliser le fond bleu déjà des consultations ont commencé pour voir les modalités technique de mise ne place de ce fond bleu. 

Alpha CONDE, président de l’Union Africaine 


Féliciter le rôle central du groupe africain dans les négociations, En Afrique les menaces et les effets du changement climatiques sont déjà visibles, selon les rapports du GIEC l’Afrique est le continent le
plus vulnérable par les effets néfastes du changement climatique.
Piliers clés pour l’Afrique : Renforcement de capacité pour rendre effectives les CDN
l’importance de créer une plateforme nationale et internationale soutient technique et financier des partenaires.

SESSION MINISTERIELLE

Ministre de l’Environnement et de Ressources forestières du Togo :
15 pays de l’Afrique de ouest membre de la CEDEAO ont signé l’accord de Paris  et 13 l’ont déjà ratifié. Concernant la mobilisation des ressources financière la CEDEAO est en train de mettre des cadres
institutionnelles pour faciliter la mobilisation des ressources. Ces cadres institutionnelles pourront servir comme une plateforme de renforcement des capacités entre les pays membres de la CEDEAO.

Ministre du Congo Brazzaville :

La mise en œuvre de l’accord de Paris  dans les pays du bassin s’effectue premièrement à travers le mécanisme de REDD+  et le second point sera mis sur les énergies renouvelable car plus de 90% des
ménages des pays du bassin utilisent les bois pour la cuisine cela contribue énormément à la déforestation
la communauté internationales doit soutenir l’effort émit par les pays du bassin de Congo pour contribue à la lutte contre les changements climatique.

Ministre du Maroc :
L’Afrique c’est un continent en croissance avec une taux élève des jeunes en fonction de cette croissance il est important que les pays Africain tiennent leurs engagement. Il félicite ceux qui ont déjà ratifié l’accord de Paris .

La 24e conférence annuelle de l'ONU sur les changements climatiques (COP24) aura lieu fin 2018 à Katowice, dans le sud de la Pologne .

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles