À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Evénements internationaux

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Angola   Burundi   cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Ndjamena, Tchad, 20 octobre 2021
 
La cérémonie de remise de matériel sanitaire à la coordination nationale COMIFAC Tchad et aux centres de santé de la zone couverte par le Parc National de Sena-Oura a été présidée ce jour par le ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement Durable, Mahamat Ahmat Lazina à l’hôtel Radison Blu.
Intervenant en premier lieu, le coordinateur national de COMIFAC, Oumar Mahamat a indiqué que la Coordination Nationale de la COMIFAC se réjouit de l’organisation de cette cérémonie de remise, car cet appui en matériel sanitaire rentre dans le cadre du renforcement de la stratégie régionale de lutte contre la pandémie de la Covid-19 financé par le projet d’Appui Régional à la COMIFAC.
Pour lui, l’objectif visé est d’accompagner la COMIFAC à travers ses Coordinations Nationales, notamment celle du TCHAD du processus de conservation de la Biodiversité et de limitation de la propagation de la pandémie au sein des populations riveraines du Parc National de Sena-Oura.
De son côté, le Chef du Département de l’Environnement a signifié que cet acte louable marque la reconnaissance par l’Allemagne de l’importance de limitation de la propagation de la pandémie au sein des populations riveraines du parc National de Sena-Oura et du processus de conservation de la Biodiversité.
D’après lui, les menaces que représentent la forte pression anthropique sur les différents écosystèmes et l'actuelle pandémie de COVID-19 montre les dangers que représentent les maladies infectieuses et montre également l'importance des zoonoses, c'est-à-dire les maladies transmissibles entre les animaux et les humains. « Ce n’est pas à exclure que ces types d'agents pathogènes deviendront encore plus courant à l'avenir. Les épisodes de transmission de maladies depuis les animaux ou l’environnement vers les êtres humains semblent être de plus en plus fréquents», dit-il.
Face à cette situation de crise sanitaire, explique le ministre de l’environnement, ce don de matériels et équipements sanitaires est venu au moment opportun pour renforcer le plateau technique et la prise en charge des patients atteints de la Covid-19 dans les centres de santé environnants et périphérique du Parc National de Sena-Oura.
« Ce geste permet aussi de contribuer au renforcement de l’utilisation et mesures par les populations environnantes des aires protégées de leurs connaissances et des pratiques traditionnelles, telles que l'isolement volontaire et l'isolement de leurs territoires ainsi que d’autres mesures préventives », précise le ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement Durable, Mahamat Ahmat Lazina.
Edsouard Takadji, (Attaché de Presse/MEPDD)