À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Douala-Cameroun, 19-20 Mars 2019- la 7ème réunion du Comité de Décision et d’Orientation (CDO) du Programme de Promotion de l’Exploitation Certifiée des Forêts (PPECF) s’est tenue à l’hôtel Sawa.

 

La rencontre a connu la participation d’une trentaine de personnes  représentant: le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), la Coopération technique (GIZ) et la Coopération financière (KfW) allemande, les organismes de recherche à l’instar du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD), le Centre de Recherche et d’Action pour le Développement Durable en Afrique Centrale (CERAD), le Secrétariat pour l’Evaluation Environnementale en Afrique Centrale (SEEAC) , les organismes de conservation tel que Wildlife Conservation Society (WCS), les associations du secteur privé comme l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT) à travers la marque Fair and Precious, le secteur public et privé à travers le Projet Appui à la Filière Forêt-Bois (PAFFB) du Gabon,   le Groupement de la Filière Bois du Cameroun (GFBC), l’Union des Forestiers Industriels du Gabon et Aménagistes (UFGA), le Commerce du Bois (LCB), Bois de Franche Comté (BFC),les labels environnementaux tels que Forest Stewardship Council (FSC), les Organisations Non Gouvernementales comme le Service d’Appui aux Initiatives Locales de Développement (SAILD), les fondations et associations écologiques comme Earthworm, Forêt et Développement Rural (FODER),le Centre pour l’Environnement et de Développement (CED), les bureaux de certification notamment Bureau Veritas,  les Bureaux d’étude comme PROSYGMA, , Terre Environnement et Aménagement(TEREA), et la cellule de gestion du Programme (CgP) assurée par le consortium ECO Consult- Oréade Brèche..

Cette session du CDO avait pour objectif  de faire le bilan de la première année de la seconde phase du PPECF, de présenter les lignes directrices de la deuxième année de janvier à décembre 2019, d’expliquer l’analyse SROI du programme ainsi que de montrer l’incidence sur le changement opérée à travers les principaux indicateurs de suivi, enfin de valider par un échange de questions-réponses la poursuite et les changements méthodologiques du programme envisagés et d’en chiffrer approximativement le budget de l’année2019.

Sous la présidence de M. Raymond NDOMBA NGOYE, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, cette rencontre a connu deux articulations majeures à savoir la cérémonie d’ouverture et les travaux en plénière.

La cérémonie d’ouverture

La cérémonie d’ouverture a été marquée par le mot du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC qui d’entrée de jeux, a exprimé sa profonde gratitude à la KFW pour le financement dudit atelier et l’intérêt porté à la certification du bois des forêts d’Afrique Centrale dont l’objectif est de lutter contre l’exploitation forestière illégale. Il a rappelé le contexte de la   mise en œuvre du PPECF qui, entre en étroite ligne avec les priorités du Plan de Convergence de la COMIFAC visant à soutenir la gestion durable des forêts et la certification forestière dans le Bassin du Congo.

Poursuivant son propos, le Secrétaire Exécutif a rappelé quelques acquis du PPECF depuis son lancement. Il s’agit entre autres des efforts menés dans les pays pour la certification de nouvelles entreprises principalement au Gabon, l’introduction du drone dans le monitoring forestier, tout comme l’intelligence artificielle dans la lutte anti braconnage grâce à une nouvelle version du logiciel SMART au Congo, la mise sur pied d’une stratégie de communication autour de la marque Fair and Precious de l’ATIBT.

Par la suite, Monsieur NDOMBA NGOYE a présenté eu égard aux enjeux qui les entourent trois sujets majeurs que le programme devra soutenir dans ses priorités d’intervention :

♦ La réduction de la fiscalité compensée  qui va favoriser la mise en place d’une fiscalité favorable à l’exploitation du massif forestier;

♦ L’adoption d’une approche holistique de l’exploitation forestière en incluant les forêts communautaires dans les unités d’intervention ;

♦ Le devoir de formation et le transfert de connaissances à tous les échelons d’une entreprise forestière;

Enfin, le Secrétaire Exécutif a invité les participants à faire preuve d’abnégation et de diligence afin d’atteindre les objectifs fixés au cours de cette session de travail.

Travaux en plénière

Suivant l’ordre du jour adopté, les sessions et points suivants de l’agenda ont fait l’objet des communications : (i) le rappel de quelques éléments contextuels du Programme, (ii) la présentation des interventions en préparation pour la deuxième année de la Phase II du PPECF (iii) le suivi évaluation du Programme; (iv) les aspects financiers ;

A l’issue des échanges, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit de la COMIFAC, de la KFW et de la Cellule de gestion pour renforcer l’efficacité du programme au sein des pays bénéficiaires sur le plan méthodologique et le plan opérationnel.

Pour plus d’informations sur le Comité de Décision et d’Orientation, veuillez contacter eric.dassie@ppecf-comifac.com

Louisette Sylvie Ngo Yebel épse Founga

Experte Communication COMIFAC

louisetteyebel@comifac.org

 

 

Contact

BP: 20818 Yaoundé Cameroun

Tél: +237 222 21 35 12/677 42 42 94
Fax: +237 222 21 35 12
Courriel: comifac@comifac.org
Horaires: 8h à 16h du lundi à vendredi

Nous écrire

Liens utiles