À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Evénements internationaux

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Angola   Burundi   cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

28 avril 20226- A l'initiative de la Vice-Premier Ministre, Ministre de l'Environnement et du Développement durable de la RDC, un agenda préparatoire de la concertation des Ministres des Forêts et de l'Environnement de la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC), a été discuté ce jour par vidéo-conférence.

 

Pendant près de deux heures, les Ministres des Forêts et de l'Environnement de la COMIFAC ont cogité sur plusieurs points inscrits à l'ordre du jour entre autres l'organisation des travaux préparatoires de la COP27, l'organisation du troisième sommet des Chefs d'Etats de la COMIFAC, l'organisation de la 11ème session ordinaire du Conseil des Ministres, la mobilisation des financements de Glasgow, les contributions égalitaires et la réunion des parties du  PFBC.

Prenant la parole, Ève Bazaïba a profité de l'occasion pour informer à ses pairs de la décision prise par l'Égypte de co-organiser la Pré Cop27. Elle a également présenté aux Ministres de l'Environnement du Bassin du Congo la vision de la RDC à ce sujet.

Pour Eve Bazaiba, la RDC compte travailler en étroite collaboration avec l'ensemble des Etats du Bassin du Congo pour la réussite de cette grande messe du climat. A en croire les propos de la patronne de l'environnement congolais, les ressources naturelles et les forêts de la RDC ne seront pas les seules à être valorisées lors des travaux préparatoires de la COP27. Il sera question de parler plus des ressources du Bassin du Congo qui contribuent à l'atténuation de réchauffement climatique dans le monde.

Un autre point évoqué au cours de cette réunion , c'est celui de l'organisation du troisième Sommet des Chefs d'Etats de la COMIFAC.

Pour l'économie de cette réunion, la VPM-EDD a précisé qu'un travail de fond est à pied d'œuvre pour la réussite de ce sommet à travers une équipe technique notamment du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et celle de la Vice-Primature à l'Environnement, ce dans le but de mettre en place une feuille de route et fixer une date pour l'organisation réussie de cette rencontre de haut niveau.

Au regard de la lenteur sur la mobilisation des financements promis à Glasgow aux États du Bassin du Congo, les Ministres de la COMIFAC ont relevé le fait qu'il était important de renforcer les mécanisme de financement existant dans le Bassin du Congo mis en place dans le cadre de la Communauté des États de l'Afrique Centrale, CEEAC. D'autres pistes doivent cependant être explorées à l'instar du fond bleu.