À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Le Gouvernement de la République démocratique du Congo se dote d’une nouvelle institution financière dans la lutte la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique. Il s’agit du Fonds d’intervention pour l’environnement (FIPE) qui sera sous le tutelle du ministère de l’Environnement et Développement durable.

 

Selon le ministre du tutelle, Claude Nyamugabo, cet établissement aura pour mission de financer notamment les recherches dans le domaine de l’environnement, les opérations d’assainissement, la prévention et la lutte contre la pollution.

“Attendu depuis 2011, le Fonds d’intervention pour l’environnement  créé financera la recherche environnementale, les opérations d’assainissement, la prévention, la lutte contre la pollution, réhabilitation et restauration des paysages pollués ou dégradés.”, a-t-il écrit sur tweeter.

Dans son décret 020/31 du 31 octobre 2020 portant statut, organisation et fonctionnement du FIPE, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba explique que le FIPE a l’obligation de collecter les impôts, droits , taxes et redevances dont il est redevable et de le verser dans le Trésor public ou à l’entité compétente.

Le Gouvernement avait adopté vendredi 14 août dernier en conseil des ministres, un projet décret portant création du Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIPE) initié par le ministre de tutelle Claude Nyamugabo. Ce projet de Décret trouve son fondement dans la Loi n°11/009 du 9 juillet 2011 portant principes fondamentaux relatifs à la protection de l’environnement.

Desk Nature. com-Auguy Mudiayi