À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Evénements internationaux

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Angola   Burundi   cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Montreal, Canada, 19 decembre 2022- La plénière de clôture de la Conférence des Nations Unies sur la biodiversité s’est tenue dans une atmosphère festive, à la suite de rumeurs sur une éventuelle résolution de la controverse procédurale qui avait surgi lors de la réunion plénière précédente. À l’ouverture de la session, Mme Ève Bazaiba, Ministre de l’environnement de la République démocratique du Congo (RDC), a réitéré l’engagement de son pays à participer à des négociations constructives et à s’impliquer dans l’élaboration du cadre mondial pour la biodiversité (GBF).

Cet événement a permis de réaffirmer l’importance des forêts du Bassin du Congo pour la planète terre ; de présenter et mobiliser en faveur du Fair Deal comme une vision à long terme basée sur la Déclaration de la COMIFAC et les obligations mutuelles entre les pays de la COMIFAC et la Communauté internationale ; et d'identifier les pistes pour les paiements des services écologiques des aires protégées et l’idée de promouvoir les aires protégées comme projets de développement économique.

Montréal Canada, jeudi 15 décembre 2022 dans la salle Salle : 512E de la CDB - COP 15 s'est tenu l’événement parallèle de Haut Niveau « Sauver le plus grand poumon tropical et le patrimoine naturel de notre planète - Comment le Bassin du Congo contribue à la protection du climat mondial et de la biodiversité et comment il devrait être soutenu ».

Co- organisées par la Facilitation de la République Fédérale d’Allemagne du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la  Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC), et l’Agence Allemande pour la Coopération Internationale, GIZ, cette réunion de haut niveau était présidée par Son Excellence M. Jules Doret Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, Président en exercice de la COMIFAC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur du PFBC de la République Fédérale d'Allemagne.

L’événement qui a mobilisé une centaine de participants a été ponctué par trois articulations d’ouverture :

  • Le mot de bienvenue de l'Honorable Dr Christian Ruck, Ambassadeur de bonne volonté COMIFAC et Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC.
  • Le mot de bienvenue de Dr Heike Henn, Commissaire pour la politique climatique et le financement du climat, BMZ, représentante par E. M. Jochen Flasbarth, Secrétaire d'Etat, Ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement, BMZ, Allemagne.
  • Le discours d'ouverture prononcé par Monsieur Jules Doret Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, Président en exercice de la Commission des Forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC).

Cette solennité des allocutions de bienvenue a été suivie par un Panel de haut niveau constitué entre autres de :

  • l'Honorable Dr Christian Ruck, Ambassadeur de bonne volonté COMIFAC et Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC.
  • E.M Lee White Ministre gabonais des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l'Environnement, chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres.
  • E.M Rosalie Matondo, Ministre de l’Economie Forestiére de la République du Congo
  • Dr Heike Henn, Commissaire pour la politique climatique et le financement du climat, BMZ, Allemagne
  • Ambassadeur Hans Brattskar, Envoyé spécial pour le climat, Norvège
  • Honorable Ronan Dantec, Sénateur de Région Loire Atlantique, France Président Climate Chance

La rencontre a permis de

  • présenter les efforts des pays de la COMIFAC en matière de conservation, de gestion durable, et leur contribution à la lutte contre le changement climatique.
  • Discuter des différents éléments d'une vision à moyen et long terme relative à la coordination et à la mise en œuvre du principe de financement durable des politiques et programmes d'action des pays;
  • Discuter des éléments d'un mécanisme de « Fair Deal » qui met en évidence, d'une part, les engagements des pays d'Afrique centrale en matière de lutte contre le changement climatique, de bonne gouvernance, de restauration des paysages, de conservation de la biodiversité et de gestion durable de leurs forêts et, d'autre part, leurs attentes et leur appel à la communauté internationale pour un financement équitable, entre autres pour un mécanisme de paiement permanent des services écosystémiques des forêts d'Afrique centrale représentant une part équitable des financements et de l'engagement politique en faveur des écosystèmes d'Afrique centrale. Ce mécanisme devrait faciliter la mobilisation de fonds publics, privés et philanthropiques, faciliter l'absorption, les modalités et les procédures d'accès et de fonctionnement de ces fonds.

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger la note conceptuelle...

Voir une courte vidéo de la rencontre...

Montréal, Canada, 18 decembre 2022- Les délégués des régions ont continué d’examiner le projet de cadre mondial pour la biodiversité (GBF) et d’autres points le 16 décembre 2022 où Montréal recevait sa première tempête de neige de cet hiver. Le segment de haut niveau s’est poursuivi, les orateurs soulignant l’urgence de s’attaquer à la perte de biodiversité. Les négociations sur le FGB ont progressé sur ses sections, y compris sur la responsabilité et la transparence, et la communication, l’éducation, la sensibilisation et l’adoption, ainsi que sur l’objectif 17 sur la biotechnologie.