À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

10ème session ordinaire du CM

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Actualités

Avec le concours de l’ONG Juristes pour l’Environnement au Congo, JUREC conseil (RD Congo), une étude vient d’être réalisée pour le compte de la FIB et dans le cadre de sa collaboration avec l’ATIBT.

Le parc national de Gishwati-Mukura, situé dans la province occidentale du Rwanda fait désormais partie du Réseau mondial des reservees de biosphère. Le parc a été nommé " réserve de biosphère" par l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) le 28 octobre 2020.

Le gouvernement français vient d’accorder un appui financier au Cameroun de l’ordre 990 000 euros. Ce financement est destiné à la protection des populations de chimpanzés et de gorilles de la réserve de Den-Deng à l’Est du Cameroun. La riche biodiversité de ce parc a été profondément bouleversée par la construction d’ouvrages et le braconnage.

Après plusieurs reports, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) devraient enfin se retrouver en début 2021 dans le cadre d’un troisième sommet, sur invitation du Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tsisékedi. Les experts du secrétariat exécutif de la COMIFAC et des  Coordinations Nationales COMIFAC du Cameroun et de la  République Démocratique du Congo  se réunissent en visioconférence chaque semaine pour faire le point des preparatifs. Des rencontres se tiennent reguli-rement également entre les representants de la Présidence de la République de RDC, le Ministère de l' Environnement et du Développement Durable, le Ministère de l'Economie Nationale et la Coordination Nationale de la COMIFAC-RDC sous la houlette du coordinnateur Luc Atundu pour faire de ce rendez-vous tant attendu une grande réussite.

Au niveau mondial, à la suite des initiatives de conservation de la biodiversité tel que le sommet de la terre, les Aires Protégées Transfrontalières (APT) ont été reconnues comme un moyen pour inciter l’interaction et la coopération entre les Etats pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (CDB, 1992).