À propos

États membres

Plan de convergence

Projets

Documents

Actualités

Congrès mondial de la nature de l’UICN

Commission des Forêts d’Afrique Centrale
Une dimension régionale pour la conservation, la gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale

Burundi    cameroun   Congo   Gabon   Guinée Equatoriale   Centraenique   Congo démocratique   Rwanda   Sao Tomé et Principe   Tchad

Cherchez notre site

Actualités

Dans un monde émergeant de la pandémie de COVID-19, le Congrès mondial de la nature de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a mis en évidence avec succès la double crise existentielle à laquelle la planète est confrontée: le changement climatique et l’effondrement de la biodiversité. Le Congrès, premier événement environnemental majeur à se dérouler dans un format hybride (en modes présentiel et virtuel), a attiré près de 6 000 participants inscrits sur place, à Marseille, en France, et 3 500 participants en ligne. Il a suscité une attention politique considérable, avant les réunions importantes tenues dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et de la Convention sur la diversité biologique (CDB) qui auront lieu dans les mois à venir.

Berlin, République federale d"Allemagne, 11 septembre 2021

En présence des ministres des pays de l'espace COMIFAC, le Ministre fédéral son Excellence Gerd Mueller annonce 125millions d'Euro supplémentaire pour la préservation des forêts du Bassin du Congo.

 

Cette annonce a été faite par le Ministre fédéral Gerd Mueller au cours du symposium sur les forêts tropicales du 8 septembre 2021 à Berlin en Allemagne. En marge duquel a été présentée la Déclaration "Déclaration d’engagement des Etats membres de la COMIFAC pour les forêts d’Afrique centrale et appel pour un financement équitable" et matérialisé à travers un aide-mémoire, communiqué lors de la journée des forêts du Bassin du Congo du 7 septembre et signée par le Ministre fédéral Son Excellence Gerd Mueller et le président en exercice COMIFAC, Son Excellence Jules Doret Ndongo.

Ce financement de l'Allemagne pour les forêts d’Afrique centrale, du Bassin du Congo sera mis en œuvre par l'initiative CAFI.  Il s'agit ici du lancement de la campagne pour un "Fair Deal" entre le Bassin du Congo et la communauté internationale. Le ton est ainsi donné ouvrant la voie vers la Cop 26 de Glasgow.

Marseille, 11 septembre 2021-

Comme lors des années précédentes, la synergie des compétences du bassin du congo ont été valorisées cette année au travers d’un stand unique sur le thème du « Congo Basin Initiatives ». De nombreuses partenaires et autres intéressés ont rendu visite au stand, permettant de nouer de précieux contacts, d’engager d’intéressantes conversations sur les écosystèmes forestiers d’Afrique centrale, ou de déguster les produits forestiers non ligneux très prisés.

Retour sur la particularité de ce stand dans une interview accordée à Afrique Environnement Plus, Télé Congo et France infos

Le Manifeste de Marseille vise à capturer les messages clés, pertinents et globaux, liés aux travaux du Congrès. Ce Manifeste comprend l’ensemble des engagements et des annonces notables qui ont émergé du Congrès. Ce document se focalise sur la reprise fondée sur la nature pour la période post-pandémique, la crise de la biodiversité et l'urgence climatique.

Marseille, France, le 10 septembre 2021 (IUCN) – Le Congrès mondial de la nature de l’UICN s’est conclu aujourd’hui à Marseille et en ligne, fixant l’ordre du jour de la conservation de la nature pour la décennie à venir et au-delà. Le Congrès de l’UICN a instamment appelé les gouvernements à mettre en oeuvre une reprise post-pandémie fondée sur la nature, en investissant au moins 10% des fonds mondiaux pour la reprise dans des projets liés à la nature, et a adopté une série de résolutions et d’engagements visant à lutter de manière urgente contre les crises interconnectées du climat et de la biodiversité.